CATA 2019 à Douala: Les innovations

Visits: 0

Quelques innovations du CATA 2019

Les absents n’auront pas malheureusement vécu les moments de communion que nous avons passés le 25 décembre 2019 à l’occasion du Congrès Annuel des tranches d’âge, dans sa quatrième Édition.

Le ton était déjà donné à travers le décors savamment orchestré par le couple KOUEKAM,  qui n’a ménagé aucun effort pour que la mise en place soit esthétiquement faite. Chapiteaux colorés, tables et chaises décorées, jolis pots de fleurs au parfum séduisant,  retenant les invités à rester sur leur place assise , sans oublier l’agencement des tranches d’âge en forme de « U » laissant au milieu un ère de prestation scénique sur une pelouse verte. Première innovation.

Sur le fond, un programme moins lourd et digeste contrairement aux précédentes éditions. La présentation des rapports d’activités par les différents présidents , bien sensibilisés à l’avance a permis à ce que cette phase du programme soit gérée avec parcimonie. Les rapports étaient précis, concis et succinct, le time keeper veillait au grain. Important est il de souligner que tout ceci à été possible grâce au merveilleux travail du Bureau Permanant de suivi des tranches d’âge qui a produit une fiche d’analyse permettant à tous de parler le même langage dans une ambiance fraternelle. Deuxième innovation.

Au centre des préoccupations du comité d’organisation, la nécessité d’encourager toutes les tranches d’âge mieux encore , celles qui se seront distinguées des autres à travers les trois critères ci-après,  présence effective, dépôt des rapports dans les délais et, les objectifs,  initiative du Bureau de suivi. Cela a permis sur les 15 tranches d’âge, de récompenser les trois tranches d’âge dont les performances objectives de l’ensemble des tranches d’âge propulsaient la Pierre de Faîte, la Grâce de Dieu et Jeunesse Triomphante pour Christ au perchoir proportionnellement au pourcentage enregistré. Les trophées de circonstance en bronze, argent et or ont permis aux Pasteurs Joseph TONG MBOCK , MAYO Benjamin, et Samuel BAHOYA de le leur remettre respectivement. Troisième innovation.

Nous étions presque toujours pris par la gestion du temps lors des précédentes années, conséquence de course, pas moyen de se réjouir dans le Seigneur! Cette année Dieu dans Sa grâce malgré la canicule, nous a octroyé la grâce de mieux gérer le temps , et d’en avoir pour se trémousser les reins aux rythmes des musiques dansantes en Jésus-Christ. Quatrième innovation.

Ghislain NGANGUE

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 29 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez