Biographie du ProphèteToute l'actualité

Chapitre 12: Se tenant dans les airs (1933)

Views: 9

LA FOI DE FRAÎCHE DATE de William Branham n’était pas un passe-temps pour lui, ni quelque chose de supplémentaire comme du beurre ou de la confiture sur une tranche de pain.  C’était son pain. Pendant vingt-quatre ans, il avait erré dans son propre désert spirituel, affamé au point de manger de l’écorce, des feuilles et de l’herbe pour demeurer en vie, spirituellement parlant. Et maintenant, pour la première fois de sa vie, il mangeait de la nourriture solide, pleine de vitamines spirituelles, se nourrissant de Jésus-Christ le Pain de Vie qui est descendu du ciel afin de donner la vie éternelle aux hommes qui se mourraient. Billy sentait que ses forces spirituelles grandissaient de semaine en semaine. Subitement, le monde avait plus de sens que juste de la sueur et des ampoules, le rejet et la confusion. Billy avait maintenant une espérance et un amour, une raison de vivre éternelle. Sa foi en Jésus-Christ devint rapidement le centre de sa vie, le pivot autour duquel toutes ses activités et pensées évoluaient.

Billy entendit son pasteur prêcher que la raison pour laquelle le Dieu Tout-Puissant avait écrit Ses pensées dans la Bible, c’était que chaque chrétien puisse connaître la volonté de Dieu pour sa vie ; tout ce qu’il fallait faire, c’était de lire et de prier. Ces mots étaient pleins de bon sens aux yeux de Billy et il se mit à lire sa Bible voracement, désireux d’augmenter sa connaissance de la Parole afin de la mettre en pratique quotidiennement. À ses yeux, la Bible était comme une maison remplie de trésors dont il avait subitement hérité. Il voulut aller dans toutes les pièces, ouvrir les tiroirs, les armoires, les placards afin de savoir exactement ce qui lui appartenait .

Il n’avait pas lu beaucoup de livres depuis qu’il avait terminé sa septième année, dix ans plus tôt. Ses compétences en lecture étaient rouillées et rudimentaires. Il pouvait comprendre le sens général d’un texte, mais avait de la difficulté à prononcer les noms difficiles de l’Ancien Testament, tels qu’Artaxerxès, Nebucadnetsar, Zorobabel et Benaia. Il se battait aussi avec la syntaxe de l’anglais du Roi Jacques [King James], tellement éloignée de son dialecte du Kentucky. Lorsqu’il prêcha son premier sermon, au début de l’année 1933, Billy n’avait pas assez confiance en lui pour lire la Bible à haute voix. Au lieu de cela, il convainquit Hope de s’asseoir derrière lui sur l’estrade et de lire le texte à sa place lorsqu’il lui en donnerait le signal. Son sujet était la grâce et la sollicitude de Dieu dans la vie tumultueuse de Samson. Hope lut le texte dans le livre des Juges puis Billy commença à le développer. Bientôt, il voulut lire à l’assemblée ce que Jésus dit dans Jean 14. Il fit un signe de la tête à Hope et elle commença : « Que votre cœur ne se trouble pas… » Billy ajouta : « Vous entendez ce qu’Il dit, ne soyez pas troublés. » Il fit de nouveau signe à Hope et elle poursuivit : « Croyez en Dieu, croyez aussi en moi… » Billy interrompit de nouveau : « Le faites-vous? Croyez-vous réellement? » Et c’est de cette façon que se déroulèrent ses premières tentatives de prédication, hésitantes et maladroites, mais il était rempli d’une telle sincérité que cela le rendait éloquent .

Dans l’auditoire, Ella Branham considérait attentivement les paroles de son fils. Le changement radical dans la vie de Billy et sa guérison miraculeuse avaient réveillé quelque chose de spirituel au plus profond de son âme. Elle y répondit en donnant sa vie à Jésus à l’âge de trente-neuf ans. Débordant de joie, Billy baptisa sa mère au nom du Seigneur Jésus-Christ.

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez