Echos d'ici et d'ailleursToute l'actualité

Le Culte du dimanche 20/10/2019 à l’Eglise de Dibombari

Views: 4

Rev LAMBE Robinsons: « Nous nous sommes rendus à Dibombari dimanche dans l’esprit de continuer à expliquer le bienfondé de l’écoute de la Voix de Dieu aux frères de cette localité. Après le grand travail que nous avons suivi à Douala, il était important d’aller aussi partager avec les frères. Et d’une manière concrète, l’écoute des bandes par les flash disk, la projection… nous avons fait un travail pour expliquer pourquoi nous sommes retournés à ce travail des bandes qui est comme un arrêt tactique pour nous rassurer que nous sommes vraiment dans le même esprit avec Dieu au travers de la Voix qu’IL nous a envoyée.

Nous avons noté qu’il y a eu trop de déviations dans la gestion de ce grand patrimoine que Dieu nous a donné, parce que chacun expliquait de sa manière. Le Message a ainsi été beaucoup dilué dans sa quintessence. Maintenant, il faut absolument ramener cette Voix du Prophète afin que tout le monde puisse s’habituer à l’écouter. Ce n’est pas un dossier où un homme écoute pour venir expliquer aux autres, c’est un Message envoyé à l’Epouse, donc l’Epouse, comme la Bible nous enseigne: « mes brebis connaissent ma voix ». Ils faut qu’ils écoutent cette Voix de leur Dieu afin de pouvoir avoir une idée claire de ce que Dieu exige de son peuple.

Nous avons été vraiment bénis, nous avons exploité les textes de  Psaumes 29, nous avons écouté la bande: « La Voix de Dieu en ces derniers jours »

Nous avons aussi écouté: « la Profondeur appelle la profondeur. Ils ont eu un grand menu parole ce jour-là pour que vraiment les gens s’habituent, s’intéressent et prennent le plaisir à écouter la Voix de Dieu. Nous pensons qu’il faut continuer ce travail, non seulement là-bas, mais aussi partout afin que les gens rentrent dans les meilleurs sentiments au sujet de la Voix de Dieu ».

Propos recueillis par Benjamin LAMBE

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 22 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez