Les échos de la semaine à l’église de Nkongsamba (10/11/2019)

Visits: 0

Dimanche 10 novembre 2019, le culte à l’église du message de Nkongsamba située en face du grand temple.

Tout a commencé par le service de louange conduit par le frère Elie NJI à 9 heures 30 minutes. L’homme de Dieu venu de MANJO, le frère Daniel TOUMI est celui par qui Dieu a parlé à son peuple. Après un mot de prière au Seigneur pour confier l’église au Seigneur. Après lecture dans les livres ci-après : Exode 21 v 1 – 6, Deutéronome 15 v 16 – 17 et Romain 1 v 1 – 2. Le ”JUBILÉ SPIRITUEL” est le thème de ce jour.

Nous devons être les sacrificateurs du jubilé spirituel. Nous sommes l’esclave de tout ce qui domine sur nous. Dieu seul est capable de nous délivrer de tout esclavage. Nous devons être élevé en esprit pour dominer sur le péché. Un enfant de Dieu a la capacité de repousser tout ce qui est contraire à la Parole de Dieu car nous sommes le temple de Dieu. Rien de négatif ne doit habiter le cœur du chrétien.

Nous sommes l’Épouse de Jésus-Christ ; nous sommes tous citoyens du Royaume mais pourquoi haïr notre frère. Nous avons l’obligation de vivre la Parole de Dieu. Le jubilé nous sort du péché. Dieu veut la qualité des chrétiens. La trompette de Dieu retentit pour que nos vies soient changées. Le chrétien doit être un exemple. Il doit refléter Christ car Jésus nous a appelé pour abandonner tout. Nous sommes entre le mains de Dieu comme une voiture entre les mains du tôlier. Lorsque Élysée suivait Élie il n’était pas distrait. Trop de distraction parmi les chrétiens aujourd’hui. Élysée n’a pas laissé Élie d’un pas. Le chrétien doit regarder à Jésus. Tous les hommes seront retraités mais Jésus demeure; Il est le Champion. Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés et Je vous donnerai du repos”, dit Jésus. Louons Dieu pendant que nous vivons. Trop de plaintes parmi les chrétiens. C’est Dieu qui appauvrit, c’est Lui qui enrichit. Plusieurs chrétiens sont esclaves du manque de pardon, du mensonge, du péché. Jésus dit qu’Il viendra chercher une Épouse sans tâche ni ride. Nous ne devons pas être esclaves du commérages. Le jubilé de Dieu est là pour nous libérer. Frère Branham dit: ”sanctifie toi pour tes enfants “. Le pasteur se sanctifie pour ses chrétiens. Dieu éprouve les gens pour voir si nous Le servons ou pas. Jésus va garder l’endroit où tu vas le mettre. Dieu est le seul qui nous soutient dans nos combats. ”Invoque moi le jour de la détresse…” dit Jésus. Dieu veille sur nous, au temps de la détresse Il descend. Faites le bien partout car les yeux de Dieu et des hommes sont sur nous. Le chrétien vit la Parole de Dieu chaque jour. Dieu veut le 100/%, à 99/% Il n’est plus là. Lorsque tu vas jongler Dieu te voit. Les enfants de Dieu restent naturels. On dit « amen » lorsque Dieu parle, on ne le raisonne pas, on ne le questionne pas. De la manière qu’une femme sert Dieu c’est de la même manière qu’il doit servir son mari. Le mari ne doit pas être dictateur. L’homme doit toujours consulter son épouse pour résoudre son problème. Il doit avoir le dialogue entre l’homme et la femme. Frère Branham a marié deux couples. Le couple riche se disputait toujours alors que le couple pauvre était dans l’entente et le dialogue. La femme est notre aide, nous ne devons pas être dictateur, nous devons l’aider. Les sœurs doivent faire de même. Les hommes doivent savoir flatter leurs femmes. Au son du jubilé notre maître n’a plus le droit de nous frapper. C’est ‘l’Évangile, le jubilé qui nous libère mais nous sommes libre de croire ou de ne pas croire. Lorsque vous rejetez la Parole de Dieu, vous êtes scellés pour la perdition. Ne souhaitons même pas que notre ennemi aille en enfer. Ne nous moquons pas de quelqu’un parce qu’il est dans le péché. Souvenons nous du cas de Paul qui a été converti après avoir persécuté les chrétiens. Nous devons être à l’œuvre de Dieu, être bon. Ce Dieu qui t’a appelé Il prendra soin jusqu’à la fin. Que Dieu vous bénisse.

 Frère Éric MOUKODI depuis Nkongsamba

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 25 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez