EditorialToute l'actualité

L’immuabilité des Promesses de Dieu

Views: 16

Le prophète de Dieu William Marrion Branham déclare: ” DIEU SE TIENT TOUJOURS SUR LA PAROLE DE PROMESSE A CHAQUE NOUVEL AN.

L’immuabilité de Dieu—son invariabilité ou sa constance—fait partie intégrante de sa nature divine. Cela veut dire que Dieu ne change pas d’essence, et que ses perfections, ses desseins et ses promesses sont immuables. Il ne change ni de nature ni de caractère.

L’univers et tout ce qu’il contient change. On observe des transitions, du mouvement d’un état au suivant. Par exemple, les gens vieillissent ; ils changent au fur et à mesure qu’ils prennent de l’âge. Ils grandissent ou rapetissent physiquement, de même qu’intellectuellement et émotionnellement. Les gens peuvent aussi changer moralement : une mauvaise personne peut devenir bonne, et vice versa. Quelqu’un va étudier et pratiquer un talent, et ce faisant, il apprendra et deviendra un expert dans son domaine d’étude. Tous ces exemples de changements font partie intégrante de la vie au sein même de la création.

Toutefois, Dieu transcende sa création. Il ne change pas. Car si c’était le cas, Il deviendrait meilleur ou pire. Ou bien Il progresserait en intelligence et en connaissance ou bien Il régresserait. Il deviendrait plus aimant ou moins aimant, plus saint ou moins saint. Mais étant Dieu, Il est infini dans tous ces domaines. Par conséquent, Il ne s’améliore pas ni ne se détériore en aucune de ces choses. S’Il le faisait, Il ne serait pas Dieu.

Toute la création est « en devenir ». Elle est en train de devenir différente de ce qu’elle est en ce moment. Par contre, Dieu « est » point final ! Il est. Toujours. Il ne change pas.[1]

Le caractère de Dieu ne change pas, pas plus que ses attributs ou ses perfections. Il est toujours bon, aimant, juste, équitable, omniscient, omnipotent, etc. Il n’y a jamais de variation dans ces attributs. Il est constant.

Si le caractère de Dieu variait, dans ce cas, nous ne pourrions jamais savoir avec certitude si le Dieu que nous connaissons pour être bon et aimant resterait ainsi. Si Dieu était sujet au changement, alors, à un certain moment, Il pourrait penser que le péché n’est pas une si mauvaise chose après tout ; Il pourrait même dégénérer au point de commencer à commettre Lui-même des actes mauvais, et finir par devenir un être tout-puissant malfaisant. Mais son caractère et ses attributs ne changent pas et ne peuvent pas changer. Ils sont constants ; il n’y a aucune variation.

Dieu ne change pas, que ce soit dans son dessein, sa volonté ou son plan. Une fois qu’Il a décidé qu’Il va effectuer quelque chose, Il le fait. Il avait déterminé son plan pour le salut avant même la fondation du monde, et Il l’a exécuté comme promis. Les prophéties, les prédictions et les jugements de l’Ancien Testament ont été accomplis. Son plan du salut pour l’humanité par Jésus, le retour de Jésus, la vie éternelle pour les croyants, le jugement, le ciel, ne changent pas ; tout cela est fermement établi.[2]

S’agissant de sa Parole ou de ses promesses, Dieu ne change pas. S’Il cessait d’honorer ses promesses, s’Il agissait contrairement à sa Parole, alors on ne pourrait pas Lui faire confiance. La promesse du salut, de la vie éternelle, et sa disposition à répondre aux prières, seraient remises en question. Si Dieu pouvait changer, alors toute l’assise fondamentale de notre foi pourrait changer. Mais ses promesses et sa Parole sont éternelles et immuables. « Seigneur, ta parole subsistera toujours, elle a sa place éternelle dans le ciel.”

Certainement pour nous, Dieu déploiera de grands moyens pour nous cette nouvelle année 20 sur 20.

Augustin MAKENG

 

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez