Méditons Ensemble Une citation du Prophète William MARRION BRANHAM

Visits: 6

LE QUATRIEME SCEAU PRECHE LE JEUDI SOIR 21 MARS 1963 A JEFF IND USA.

E-159 Et que dans ce quatrième cheval, si vous remarquez, tout… Le premier était blanc; le suivant était roux; le suivant était noir; et le quatrième… Tous les trois autres étaient représentés là-dedans; en effet, la couleur pâle, c’est un mélange de rouge et–et de blanc, et ainsi de suite. Voyez? Il… Tout cela constitue–constitue un mélange qui se retrouve dans ce seul cheval. Voyez? Et là, il est devenu quatre, ou, en fait, c’était trois en un, et ce qu’il était, c’était un mélange de tout ça.

E-160 Maintenant, j’aimerais que vous puissiez remarquer ces quatre. Remarquez comme le quatre ne s’aligne pas dans les mathématiques spirituelles. Dieu est en trois. Ici, on a quatre. Ici cet individu, on le voit en quatre. Premièrement, antichrist, la couleur blanche; deuxièmement, faux prophète, la couleur rousse; troisièmement, vicaire sur les cieux et la terre, et–et sur le purgatoire, la couleur noire; quatrièmement, la bête, le cheval de couleur pâle, Satan, qui est chassé du Ciel. Aimeriez-vous lire cela? Apocalypse 12.13, Satan chassé du Ciel. Ensuite, dans Apocalypse 13.1-8, il s’incarne, dans la personne de la bête.

E-161 Premièrement, il est l’antichrist, juste–juste un enseignement appelé le nicolaïsme; ensuite, il se transforme en faux prophète. S’il est antichrist, antichrist, c’est ce qui est contre. Tout ce qui est contre la Parole de Dieu est contre Dieu, parce que la Parole est Dieu. «Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole a été faite chair, Christ, et Elle a habité parmi nous.» Et là, il est contre la Parole, donc il est anti «christ». Mais on ne peut pas couronner un esprit; c’est pour ça qu’il n’a pas reçu de couronne, si ce n’est un arc, sans flèches.

E-162 Ensuite, quand le temps de son couronnement est arrivé, c’est là qu’il est devenu le faux prophète de son enseignement antichrist. Vous saisissez? C’est là qu’il reçoit une épée, parce qu’il unit ses pouvoirs. A ce moment-là, il n’a plus rien à demander à personne. Il gouverne l’Etat; il gouverne le Ciel. Il reçoit une triple couronne. Il se forge un concept appelé «le purgatoire». Comme ça, si–si les morts qui sont là, quelqu’un a de l’argent et veut payer pour les faire sortir, il peut les faire sortir de là par des prières. En effet, il a le pouvoir de le faire; il est un vicaire. Assurément. «Il prend la place de Dieu sur la terre.» C’est clair au possible.

E-163 Nous l’avons vu, nous l’avons montré par la Bible, nous avons calculé le nombre qui se rapporte à lui, et tout le reste. Le voilà; dans le jeu de nombres, vous le trouvez ici dans le nombre quatre, pas le nombre trois, le nombre quatre. Vous voyez?
E-164 Maintenant, prenons Apocalypse 12. Lisons donc un petit peu ici, parce que nous–nous en aurons le temps. Et lisons dans Apocalypse, au–au chapitre 12, verset 13.

«A cette heure-là, il y eut un grand tremblement de terre…» (Non, je n’ai pas pris–je n’ai pas pris le verset qu’il fallait. Le 13e verset):

Quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il persécuta la femme qui avait enfanté l’enfant mâle.

E-165 Maintenant, vous voyez, il a été précipité sur la terre, et il s’incarne. Alors que l’esprit antichrist s’incarne dans un homme, cet homme se transforme d’une chose à une autre: d’un esprit antichrist à un faux prophète, et ensuite, la bête entre en lui.

E-166 C’est exactement comme ça que l’église progresse; son église à lui est passée de–d’antichrist au faux prophète, et dans le grand âge à venir, la bête qui doit apparaître… Ainsi, l’Eglise évolue de la même façon, passant de la justification à la sanctification et au baptême du Saint-Esprit, c’est-à-dire Christ, dans les gens, c’est très exact. Et lui, il En est l’antitype, là-bas, ou plutôt le… voyez-vous, il En est le type. Et le voilà, c’est exactement ça. C’est lui. Il est chassé du Ciel.

E-167 Maintenant, nous voyons, dans Apocalypse 13.1-8.
Et je me tins sur les sables de la mer. Puis je vis monter de la mer une bête…

E-168 Eh bien, voici qu’au 12e chapitre cette bête a été chassée. Maintenant suivez attentivement.

…vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur sa tête des noms de blasphème.

La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds…

E-169 Oh! si seulement nous avions le temps, maintenant, nous pourrions passer le reste de la soirée sur ces symboles-là et montrer–et une fois de plus appliquer cela directement à lui. Tout… Vous le savez presque tous, à partir d’autres leçons.

…pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui a donné sa puissance… son trône, et son autorité.

E-170 Ha ha! Satan incarné. Voyez?

Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort…

E-171 Et ça continue comme ça, jusqu’au bout, si vous voulez, quand vous le pourrez, lisez-le jusqu’au bout. Non, lisons–lisons donc un peu.

Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête.

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 17 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez