SérieToute l'actualité

LES PIEGES QUI GUETTENT UN SERVITEUR DE DIEU

Views: 5

Un serviteur de Dieu pourra à un moment de son ministère atteindre une position élevée dans son Eglise ou son organisation, qui l’obligera à choisir entre la popularité du leader ou l’impopularité du prophète.

Tout serviteur de Dieu devrait premièrement être un prophète de Dieu qui prêche ce que Dieu lui dit de prêcher, sans en considérer les conséquences. Tout serviteur de Dieu qui a pris conscience de sa position de leader dans son Assemblée, Eglise ou dénomination, a atteint un point crucial dans son ministère. Il lui faut alors choisir un de ses deux rôles : celui de prophète de DIEU ou celui de leader d’hommes.

Les deux rôles étant inconciliables, il échouerait à coup sûr en voulant jouer les deux rôles. S’il a décidé d’être prophète, mais sans vouloir perdre son rôle de leader, il deviendra très vite un diplomate et cessera d’être vrai prophète. S’il tient par contre son rôle de leader, il deviendra facilement un politicien qui manipule les événements et les personnes pour maintenir sa position.

L’autorité spirituelle ne s’acquiert pas par une promotion, mais par beaucoup de prières et de larmes. Nous l’obtenons par un cœur brisé et sincère qui reconnaît et confesse ses péchés, aussi par l’humilité et la soumission totale au Seigneur et à ceux qui nous dirigent en Christ.

Nous l’obtenons aussi en sacrifiant courageusement chacune de nos idoles, et en portant notre croix d’une manière volontaire, sans compromis et sans plainte. Elle ne nous sera jamais donnée si nous cherchons de grandes choses pour nous-mêmes, mais plutôt si nous regardons ce qui nous était un gain, comme une perte à cause de Christ (Phil 3.7).

Augustin MAKENG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 ⁄ 5 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez