Echos d'ici et d'ailleursEchos Love Divine SanctuaryToute l'actualité

VENDREDI 11 SEPTEMBRE 2020,LDS/DOUALA

Views: 5

VENDREDI 11 SEPTEMBRE 2020,LDS/DOUALA

-Thème:”La patience de Dieu”
-Texte lu:2 Pierre 3:9
-Prédicateur:rév.pasteur Simplice ESSOH KOUM

CONDENSÉ

La réunion du soir de ce vendredi 11 septembre 2020 au Love Divine Sanctuary de DOUALA fut conduite de bout en bout par le révérend pasteur Simplice ESSOH KOUM qui,sur recommandation du révérend pasteur Samuel BAHOYA,devait s’inspirer de son sermon auditionné le dimanche d’avant,et faire une exhortation en vue de conduire l’assemblée dans la prière.
À cet effet,et après la louange et la communication des nouvelles relatives aux obsèques en cours de la sœur HALLE Françoise et au mariage du couple MBALLA Joseph et NGO MABOUT Dervois le jour d’après,l’homme de Dieu fit une courte prière introductive et lut 2Pierre 3:9 comme texte d’appui avant d’exhorter l’assistance,disant en substance ce qui suit:

“Dans cette prédication de notre pasteur que nous avons réécoutée dimanche dernier,le Seigneur a montré de plusieurs manières qu’Il ne travaille pas sans la patience,sans Sa patience.
En observant la pyramide des âges de l’Église nous voyons que l’un des fruits de l’Esprit c’est justement la patience:la patience est donc une des caractéristiques de Dieu, et sans cette patience de Dieu,nul ne pouvait être sauvé.
Dans Exode 34 Dieu S’est présenté ainsi:”L’Éternel, l’Éternel,Dieu miséricordieux et compatissant,lent à la colère,riche en bonté et en fidélité…”,ce qui est encore l’expression de Sa patience.
De la Genèse à l’Apocalypse,Dieu a toujours fait preuve de patience,d’une forme de lenteur,pas une lenteur de faiblesse,mais parce qu’Il veut que nous puissions enfin comprendre Son désir,qui est que nous revenions à Lui,c’est pourquoi Il envoie toutes sortes de messages dans les diverses circonstances de nos vies.
Même quand Dieu nous réprimande et nous châtie,c’est encore une manifestation de Sa patience,parce que notre culpabilité étant étant établie,Dieu ne nous rejette pas,Il nous reprend,Il nous ramène.
Il dit même que quand pour une raison ou pour une autre une brebis se retrouve hors du pâturage,Il préférera laisser les 99 autres et aller à la recherche de celle-là,Il ne l’abandonnera pas,car Il sait comment est notre nature,Il connaît nos faiblesses et nos manquements.
Si Dieu fait preuve de longue attente à notre égard,s’il est lent à la colère,lent à nous châtier et autres,Il manifeste par là qu’Il nous tend toujours la main,afin que chacun revienne de ses erreurs,revienne de sa mauvaise vie,se repente.
Dieu dit qu’Il ne veut pas la mort du pécheur,Il veut que le pécheur abandonne sa mauvaise voie et revienne à Lui.
Romains 2:4 dit “Méprises-tu les richesses de Sa bonté,de Sa patience…ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance?”
Romains 3:25 dit aussi que cette patience de Dieu c’est pour que nous puissions parvenir à la repentance.
Si le Seigneur venait en 1977 comme l’avait prédit frère BRANHAM, moi je ne serais pas sauvé,peut-être toi aussi, mais la prolongation de Dieu a permis que toi et moi,nous aussi nous soyons sauvés.
Le prophète est parti il y a à ce jour 55 ans,mais Dieu est toujours dans Sa longue attente,dans Sa patience,parce qu’Il veut que nous revenions à Lui.
Toutefois,Dieu ne restera pas à toujours dans Son attribut de patience:Il te réprimande sur des choses que toi seul tu connais,mais tu continues à les couvrir en te disant que Dieu est patient,mais sache que la patience de Dieu a un terme.
Va-t-on continuer d’abuser de la patience de Dieu?
Que chacun de nous revienne effectivement au Seigneur parce que le moment de repentance, beaucoup l’ont eu dans la Bible,mais peu ont pu saisir l’opportunité que Dieu leur accordait ainsi:nous savons comment le monde antédiluvien a été détruit,comment toute la terre fut alors détruite parce que la colère de Dieu était arrivée au niveau où Dieu ne pouvait plus supporter,et Dieu ne sauva que Noé et sa petite famille.
Bref le Dieu Qui est patient a aussi un terme à Sa patience,c’est pourquoi ne soyons pas de ceux qui abusent de la patience de Dieu.
Alors,dénonçons-nous nous-mêmes devant le Seigneur,acceptons d’être “humiliés” maintenant avant qu’il ne soit trop tard,acceptons de reconnaître nos fautes et de les abandonner.
Le pasteur nous a toujours dit qu’un enfant de Dieu ne se justifie pas, n’accuse pas,mais il reconnaît ses torts et arrange.
Ceux qui discutent et se rebellent par orgueil ou à cause de leur égo,devant le Seigneur ce ne sont que vomissements sur les tables,ce n’est que de la puanteur,et la prière à ce moment n’est qu’un parfum de mauvaise odeur.
Dieu ne t’a pas sauvé pour que tu vives comme tu veux,Il t’a sauvé pour que tu vives comme Lui Il veut.
C’est donc le moment de Lui dire:”Seigneur me voici…”
Examine ton cœur,mon frère,ma sœur!
Comment sont tes relations avec ton Dieu?
Avec ton frère,ta sœur?
Dans ta maison?
Dans ta famille?
Frère BRANHAM dit que nous devons être les meilleurs voisins,les meilleurs maris,les meilleures épouses etc.
Qu’en est-il de toi?
Alors,confesse et abandonne tes exactions,ta vie de légèreté,de flirts,de fornications,d’adultères et autres.
Est-ce parce que Dieu ne dénonce pas et ne punit pas que tu dois continuer?
Dieu te parle en ce moment dans ton cœur,Il veut que tu viennes te repentir,que tu viennes reconnaître ton tort,que tu viennes abandonner tes fautes,et qu’on change tes vêtements sales,qu’on change tes vêtements sales qui ne t’attirent que le mal,qui ne t’attirent que la souillure et le péché,Galates chapitre 5,les œuvres de la chair.
Que Dieu nous vienne en aide afin que nous n’abusions pas de Sa patience”.
Lisant ensuite 1Pi.18-20, le pasteur ESSOH KOUM continua:
“Que la patience du Seigneur donc,la patience de notre Dieu,ne nous rende pas désobéissants,parce que tous ceux qui ont désobéi pendant que Noé construisait l’arche ont péri:lorsqu’on abuse de la patience de Dieu, voilà le résultat.
Considérons nos voies maintenant,avant que nous n’entrions dans la prière”…

Le cantique “Reviens à ton Père,enfant égaré” fut alors entonné pour marquer le passage à la dernière partie,les prières.
“Ensemble,élevons la voix,d’abord pour bénir le Seigneur et Lui dire merci pour Sa patience envers nous,baissons la tête et prions le Seigneur”,dit le pasteur ESSOH KOUM pour inviter chacun à prier…
Après avoir ensuite lu Ésaïe 7:13 qui dit “Écoutez donc,maison de David:Est-ce trop peu pour vous de lasser la patience des hommes, que vous lassiez encore celle de mon Dieu?”, l’orateur dit encore:
“Nous voulons des signes de la présence de Dieu dans nos vies,nous voulons voir les anges,nous voulons voir le surnaturel,c’est Sa promesse,mais est-ce que nous sommes sur un terrain favorable?
Élevons encore la voix et prions,afin que Dieu fasse tomber toutes les barrières qui nous empêchent d’aller jusqu’à Lui,la honte,la peur, l’orgueil,l’égo,la rivalité,la jalousie”…
Enfin l’on pria également:
-Pour que l’assemblée soit délivrée de tous les esprits de nuisance,
-Pour notre jeunesse, notamment contre les mauvaises compagnies de tous ordres,
-Pour le pasteur.

Thomas MBEBI Pour PCI

Jules Pierre Moune

Éditeur de La Plateforme, Il peut Publier et supprimer un Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 29 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez