Echos d'ici et d'ailleursEchos de Yahshua Hamashia TabernacleEchos Love Divine SanctuaryToute l'actualité

ECHOS DU GRAND WEEK-END AU LOVE DIVINE SANCTUARY: SERMON DU DIMANCHE MATIN A YAHSHUA HAMASHIA TABERNACLE

Views: 0

II.INTERVENTION DE L’APÔTRE JOSEPH ALOSSA

THEME: FAITES QUELQUE CHOSE POUR LE ROYAUME

SOUS THEME: LE RECRUTEMENT

Le Pasteur ALOSSA commencera son intervention par un arrêt majeur sur l’exposé du Pasteur KAMTE relatif à la présentation des produits de VGR au rang desquels la tablette Agapao. Pour lui, la science a eu trop d’avancées sur nous pour sortir le monde de l’ignorance et de la misère, côtés technologiques et médical surtout. Comment l’église peut-elle faire pour se rattraper dans ce grand retard accusé”? Dieu a besoin des hommes, femmes, jeunes et vieux, pour relever ce défi; nous avons donc une grande responsabilité pour éviter la honte, l’échec.

C’est après ces paroles que l’homme de Dieu, entrera dans son sermon par la lecture des passages bibliques ci-dessous:

Matthieu 20:1-16; Marc 16:15-20; 1Cor 15:58

Il faut le dire, ce sermon arrive à point nommé, dans un contexte où le relâchement pour le soutien de l’œuvre de Dieu est criard.

“Je vais dire des choses qui ne vont pas plaire car nous réalisons beaucoup de choses qui n’ont rien à voir avec le Royaume de Dieu mais seulement pour notre intérêt, la famille, les enfants, mais pas automatiquement pour le Royaume”, affirmera l’homme de Dieu. Il est donc possible qu’il y’ait des recrutements ce matin, car Dieu a besoin, non pas des membres, mais des ouvriers dans Sa vigne.

Jésus prit cette parabole (Matthieu 20:1-16) afin que nous sachions que le Royaume ce n’est ni la terre ni le ciel, mais toi et moi. Nous sommes le Royaume de Dieu, il est le Dieu Créateur du ciel et de la terre mais il n’est que Roi pour ceux qui l’acceptent. Le Seigneur a fait des choses merveilleuses pour nous, mais nous, en tant que chrétiens, que faisons-nous pour le Royaume de Dieu? Combien d’églises ont-elles été bâties au Cameroun par les camerounais eux-mêmes? Après 40ans du Message, il existe encore des églises maisons, des hommes de Dieu utilisant les mêmes moyens d’antan pour évangéliser (leurs pieds). Vous les hommes d’affaires, que faites-vous? Vos objectifs c’est d’avoir des comptes en banque, des duplexes, gratte-ciel?

Votre argent a déjà envoyé qui au ciel? Toi étudiant, élève, tes diplômes te servent à quoi? Vous les hommes de Dieu, le service de Dieu n’est-il que dans des grandes villes? Toi croyant, combien d’âmes as-tu déjà amenées dans le Message? Que fais-tu pour sauver les âmes perdues? Ton cœur est-il enflammé pour les âmes perdues? Jusques à quand attendrons nous toujours que les autres viennent faire quelque chose pour le Royaume de Dieu à  notre place? Qu’est ce qui se passe au juste?  Les païens meurent de faim et de soif, ils désirent entendre la Parole de Dieu, mais que faisons-nous? Vous vous battez pour le mariage, le travail, les enfants, les diplômes ect. mais y a t il un seul passage biblique qui dit que les célibataires, chômeurs, stériles, illettrés ect. ne seront pas enlevés? Il n’y en a pas du tout, même dans le Message.
Frère BRANHAM l’a dit: le sang des âmes est entre nos mains; S’ils meurent sans avoir connu le Seigneur, Dieu nous demandera leurs âmes. Tout comme tu le fais pour ta femme, tes enfants, tes parents, tu dois pouvoir t’arrêter et te demander ce que tu fais pour le Royaume.

 

Croire c’est bien car cela donne le salut, mais servir Dieu c’est mieux car servir Dieu apporte des récompenses. Tu travailles pour épargner ton argent, te marier, avoir des enfants, mais ces choses ne sont pas pour le Royaume de Dieu.

Il faut s’investir pour les choses du Royaume.  Dans les églises aujourd’hui,  les mêmes âmes tous les jours reçoivent la prédication tandis que des gens qui n’ont jamais entendu parler de Jésus meurent chaque jour. En restant sur place, casaniers, nous sommes devenus endurcis, disait Frère BRANHAM. Chacun doit venir au culte avec au moins un invité. L’église hier missionnaire, est devenue démissionnaire: démissionne de sa mission d’évangéliser partout dans le monde pour manque de zèle et parfois de moyens financiers. Au niveau des croyants, Vivre, travailler, voyager avec des gens sans leur parler du Message est une démission, un acte regrettable.

Les évangélistes sont devenus des Pasteurs: mais ils tournent dans les villes, rien de plus dans les périphéries. Quiconque n’a de vison pour le Royaume de Dieu, en a pour cette terre, pour des choses passagères. On pense seulement à l’héritage financier, matériel à léguer aux enfants et aux femmes après la mort, mais n’ont-ils pas aussi besoin de la vie éternelle?

C’est notre attitude, bien plus que notre aptitude qui détermine notre altitude. Ce que tu fais t élève ou t abaisse.

Revenant à la Parabole de Matthieu, L’homme de Dieu dira que la vigne de Dieu c’est ces hommes qui ne connaissent pas Dieu. Les moissonneurs ou ouvriers c’est toi et moi. On n’a pas besoin des citateurs du Message ou de la Bible, mais des ouvriers. On a besoin des serviteurs, pas des gens qui se servent eux-mêmes. Il n’ y a pas de chômeurs dans la maison de Dieu. Tout ce que tu peux faire pour Dieu, fais-le, cela est enregistré dans le Livre des souvenirs.

Tu cours jour et nuit pour l’argent, mais cet argent est-il investi dans l’œuvre du Seigneur ?

Si la fonction publique, les sociétés, ne t’ont pas recruté, Dieu veut te recruter dans sa vigne. Rester sans rien faire pour Dieu, sans occupation conduit aux commérages, calomnies, au vagabondage et satan a du travail pour ceux qui sont oisifs…

 

Utilisez tout ce que vous pouvez posséder pour servir Dieu. Si vous voulez que vos affaires prospèrent, investissez pour Dieu.

 

Réf David: QUI voulait faire quelque chose pour Dieu: lui bâtir une maison, ramener l’arche.

Nous devons laisser les traces, les empreintes qui parlent de nous après notre départ de la terre.
Nous devons servir Dieu sans calcul, sans contrainte, sans murmures.

 

 

 

 

 

 

Samuel DIBAMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =


0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez